Publié le 13/11/2017

Marqué par des déboires financiers et judiciaires, Slim Riahi rentre au bercail

 « J'ai décidé de revenir prendre ma place et me remettre à la disposition du Pacte de Carthage », a laissé entendre Slim Riahi, qui était un farouche opposant au gouvernement et au président de la République et un opposant à ce pacte.
Marqué par des déboires financiers et judiciaires, Slim Riahi rentre au bercail

Le président de l’Union Patriotique Libre, Slim Riahi, qui n’a jamais raté une occasion pour dénigrer le rendement gouvernemental ainsi que l’influence du président de la République, a annoncé, aujourd’hui, sur les ondes de Mosaïque FM, que son parti repris sa place dans le Pacte de Carthage.

Lui qui était un farouche opposant au gouvernement et au président de la République, il souhaite aujourd'hui une rencontre très prochaine avec le président de la république, Béji Caid Essebsi.

Commentaires



blog comments powered by Disqus