Publié le 13/11/2017

L’usine Peugeot opérationnelle en 2018, en Algérie… Où étions-nous ?

Tandis que certains Tunisiens s’entredéchiraient pour accaparer les pouvoirs et amasser des fortunes, et d'autres en transe, les Algériens avaient annoncé en octobre 2015 la signature de projet d’usine PSA en Algérie.
L’usine Peugeot opérationnelle en 2018, en Algérie… Où étions-nous ?

Cet accord final vise la création d’une société mixte industrielle à Oran entre les partenaires algériens, le groupe PMO Constantine, le groupe Condor, la société Palpa Pro et PSA Peugeot, pour la fabrication de véhicules Peugeot-Citroën Production Algérie (PCPA).

Cette signature est intervenue dans le cadre du Comité mixte économique franco-algérien, en présence des ministres des Affaires étrangères des deux pays, Abdelkader Messahel et Jean-Yves Le Drian, ainsi que du ministre algérien de l’Industrie, Youcef Yousfi, et du ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire.

Le projet d’usine PSA en Algérie avait été annoncé en octobre 2015, mais la signature du pacte des actionnaires pour sa réalisation, initialement prévue le 10 avril 2016, à l’occasion de la visite de l’ancien Premier ministre français, Manuel Valls, avait été reportée sine die.

Commentaires



blog comments powered by Disqus